Pour bien se développer, l’entreprise fait souvent appel à des partenaires commerciaux (apporteur d’affaires, agent commercial, sous-traitant, etc).

S’associer ou s’allier à un professionnel suppose d’avoir confiance en lui.

Mais tout miser sur la confiance et ne signer aucun contrat est risqué pour votre entreprise.

Si aucun contrat n’a été signé et que votre partenaire se comporte mal, ne respecte pas ses engagements, quels seront vos moyens d’actions ? Aucun.

Pour sécuriser votre partenariat et donc les intérêts de votre entreprise, l’outil indispensable est le CONTRAT.

En cas de difficultés, le contrat vous permettra de faire pression efficacement sur votre partenaire.

Le contrat prouve les engagements des parties et si vous n’obtenez rien de manière amiable, vous pourrez agir en justice pour demander l’exécution forcée du contrat ou encore des dommages et intérêts.

Protéger vos secrets d’affaires

Lorsque l'entreprise engage des négociations avec des partenaires, elle dévoile souvent certains de ses secrets d'affaires. L'accord de confidentialité est alors l'outil le plus efficace pour protéger ses secrets contre une utilisation ou une divulgation non autorisée.

En savoir plus

L’apporteur d’affaires

L'apporteur d'affaires est très souvent utilisé par les entreprises pour développer leurs activités et trouver de nouveaux clients. Contrairement au salarié, l'apporteur d'affaires est indépendant. Il sert d'intermédiaire entre l'entreprise et de potentiels clients.

En savoir plus

L’agent commercial

L'agent commercial est un professionnel indépendant. Il est souvent utilisé par les entreprises souhaitant mettre en place une vraie stratégie de développement commercial sur une zone ou plusieurs zones géographies. L'agent commercial va prospecter, négocier et parfois conclure des contrats clients au nom et pour le compte d'entreprises. Son statut est réglementé.

En savoir plus